Carrières > Charte de gestion > Déverrouiller la mobilité

Déverrouiller la mobilité

Les élus du SNITPECT à la CAP se battent contre les règles dogmatiques de l’administration, en particulier sur les freins à la mobilité.

A chaque CAP, ils rappellent à l’administration que les ingénieurs des TPE doivent bénéficier des mêmes droits à la mobilité que les autres corps.

Ils ont ainsi obtenu que la charte de gestion 2008 soit améliorée en ce sens, notamment que les règles de mobilité soient assouplies pour prendre en compte les contraintes personnelles et tenir compte également des bouleversements structurels en cours.

Nous revendiquons, pour permettre la construction de parcours professionnels riches et diversifiés, que la mobilité et l’essaimage restent un choix des intéressés.

Les règles qui régissent cette mobilité doivent être encore améliorées, en particulier à l’interministériel et à l’inter-fonctions publiques.

Il est ainsi fondamental que la position d’activité devienne la règle de droit commun dans tous les services et établissements publics de l’Etat, que le détachement soit rendu possible dès la première affectation, et que la dogmatique règle des « 3 ans sur le premier poste » soit abolie.