Carrières > ENTPE > Gouvernance de l'ENTPE (Conseil d'Administration,...) > CA de l’ENTPE du 17 novembre 2015: où la stratégie se confronte à la contrainte budgétaire!

CA de l’ENTPE du 17 novembre 2015: où la stratégie se confronte à la contrainte budgétaire!

Ce dernier Conseil d’Administration de 2015 nous proposait de poser les bases de l’ENTPE des années à venir, stratégiquement et budgétairement.

Le contrat d’objectifs 2016-2020 commence à se construire. Il s’organise autour des axes votés par cette instance et dessine un projet plutôt ambitieux pour l’école.

L’orientation budgétaire débattue va paradoxalement à contresens de cette ambition.

Ainsi, à l’occasion de ce CA, il était demandé aux administrateurs de voter un projet de budget actant la poursuite de la baisse des moyens allouées à l’ENTPE, sans disposer ni de la lisibilité sur une période suffisante pour peser les effets sur l’école des évolutions de la dotation, ni de la sincérité même quant au montant dont l’école pourra bénéficier en 2016.

Nous ne pouvions l’accepter et attendions de ce CA une expression forte pour interpeller la tutelle ministérielle au plus haut niveau, pour obtenir, dans un contexte où les besoins exprimés vont croissants, un engagement politique quant à la pérennisation des moyens de l’ENTPE.

Une expression appelée de nos vœux dans notre déclaration préalable, partagée avec nombre d’administrateurs, et concrétisée par l’adoption par le CA d’une motion interpellant la ministre!

Motion adoptée par le CA de l’ENTPE du 17 novembre 2015

 A l’occasion de la présentation du budget rectificatif 2015 et du budget initial 2016, les administrateurs de l’ENTPE : 

  • regrettent le non respect des engagements budgétaires de la tutelle ministérielle quant au montant de la dotation pour charge de service public pour l’année 2015, amenant l’établissement à ponctionner son fonds de roulement en cours d’exercice au détriment de sa capacité d’investissement ;

  • dénoncent la baisse rapide et continue de la dotation pour charge de service public (programmée et réalisée) conduisant l’école à proposer en 2016 des économies d’urgence impactant notamment le déroulement de la scolarité et la gestion des personnels

  • pointent l’incapacité de la tutelle à donner une quelconque lisibilité pluriannuelle sur les dotations à venir, privant l’établissement de toute capacité à établir un plan d’adaptation

Alors que les besoins exprimés envers l’ENTPE vont croissants, et que l’ambition portée au travers du projet de contrat d’objectifs est forte, que certaines des demandes de la CTI sont porteuses de dépenses supplémentaires, les administrateurs de l’ENTPE demandent à la ministre de tutelle : 

  • le confortement des moyens de fonctionnement budgétaires et humains (effectifs et masse salariale) dédiés à l’ENTPE, à la hauteur des ambitions de ses politiques ;

  • une vraie lisibilité annuelle et pluriannuelle sur ces deux dernières dimensions, condition nécessaire pour que l’école soit en mesure d’établir un projet stratégique réaliste ;


Documents liés