Carrières > ENTPE > Gouvernance de l'ENTPE (Conseil d'Administration,...) > Conseil d’administration de l’ENTPE : déclaration du SNITPECT

Conseil d’administration de l’ENTPE : déclaration du SNITPECT

Madame la Présidente, Mesdames et Messieurs les Membres du Conseil d’Administration, Monsieur le Directeur,

En cette rentrée scolaire 2017, nous souhaitons nous féliciter d’avoir obtenu une augmentation du nombre de places offertes au concours externe d’entrée à l’ENTPE. Mais nous souhaitons surtout nous féliciter du succès rencontré puisque dès le début, toutes ces places ont été pourvues tout en maintenant le niveau d’exigence des années précédentes. Cela démontre l’attractivité de l’école et nous conforte dans notre revendication d’augmenter le recrutement d’étudiants ingénieurs fonctionnaires à l’ENTPE à hauteur d’au moins 150 places par an, pour répondre aux actuels besoins minimaux et aux enjeux des ministères de tutelle et assurer une place aux ITPE dans la concurrence interministérielle, ainsi que de dimensionner les promotions à 250 étudiants.

Dans un contexte budgétaire tendu, cette augmentation tendrait à montrer que nos ministères de tutelle ont la volonté de pérenniser et développer la formation de leur principal corps d’encadrement supérieur. Malheureusement, dans le même temps, pour des raisons qui apparaissent comme purement budgétaires, en plein plan de requalification, un arrêté en date du 13/07/2017, non concerté et publié 2 mois plus tard au Journal Officiel, vient ouvrir la possibilité de réduire la durée de la formation statutaire des lauréats de l’examen professionnel. Il s’agit là d’une nouvelle attaque en règle (après la volonté de revoir à la baisse les reclassements des TSDD) contre les conditions d’accueil des nouveaux ITPE, les privant non seulement d’une nécessaire formation pour l’accès aux métiers d’encadrement supérieur mais également d’un temps précieux de développement d’une culture commune, à l’ENTPE, creuset de notre corps. Nous demandons expressément le maintien d’une période de formation à l’ENTPE minimum de trois mois pour les lauréats de l’examen professionnel et rappelons notre revendication d’une telle formation pour tous les ITPE intégrant le corps en dehors de la voie des concours internes et externes (Sur titre, Exa-pro, LA, Déprécarisation…).

Enfin, nous constatons avec regret que nos alertes adressées à la tutelle lors des précédents CA et en particulier lors du dernier, sur les sujets du réseau des écoles ministérielles et du contrat d’objectifs sont toujours d’actualité. En effet, alors que l’ENTPE ne dispose toujours d’aucune garantie de trouver une place au sein de la COMUE respectant les lignes fixées lors du CA de novembre dernier et que le besoin d’un véritable réseau des écoles ministérielles se fait toujours plus pressant, nous ne disposons par ailleurs d’aucune vision pluriannuelle sur les objectifs et les moyens que la tutelle entend donner à l’ENTPE. A quand la fin de cette navigation à vue, en plein brouillard, et sans filet de sécurité ?

Je vous remercie. Le SNITPECT-FO