Carrières > Rémunérations > Généralités sur les rémunérations > AP 2022 : ralentir les carrières, ça se mérite !

AP 2022 : ralentir les carrières, ça se mérite !

Lors du groupe de travail « Comment faire évoluer la rémunération des agents publics » du 22 octobre, l’administration a présenté les orientations du gouvernement en matière de rémunération des agents publics : le gouvernement souhaite que l’indemnitaire prenne le pas sur l’indiciaire !

Après le transfert primes-points … le transfert points-primes ?

Le gouvernement propose de nouveau de ralentir de manière généralisée, d’un ou plusieurs mois, le passage de chaque échelon afin de dégager des marges de manœuvres… à réinjecter dans l’indemnitaire.

PPCR, qui a ouvert la porte aux dérives de ce type, est déjà autofinancé par les agents (notamment sur leur indemnitaire) et par la suppression des réductions d’ancienneté.

Le gouvernement souhaite aller plus loin et rompre avec le principe de carrière des fonctionnaires pour faciliter la mise en place de sa future réforme des retraites par points. Ces orientations valident définitivement le gel du point d’indice au profit de l’indemnitaire.

Pour FO Fonction Publique, ces propositions sont inacceptables et relèvent de la  provocation d’un gouvernement dont la seule idéologie est la réduction des dépenses publiques !

Retrouve communiqué intégral de FO Fonction Publique.