Carrières > Rémunérations > Généralités sur les rémunérations > Fonction Publique : Prélude au démantèlement de l’action sociale?

Fonction Publique : Prélude au démantèlement de l’action sociale?

Sans attendre que le nouveau gouvernement soit stabilisé par le résultat définitif du deuxième tour des élections législatives, Bercy anticipe sur la politique agressive qui devrait être menée à l’égard de la fonction publique.

Après l’annonce brutale, il y a quelques semaines, d’une coupe budgétaire, la DGAFP a informé, ce jeudi 15 juin 2017, les syndicats de son montant pour le budget 2017. Ce sont 6,5 millions d’euros supplémentaires qui vont être ponctionnés, s’ajoutant à des crédits déjà amputés par rapport à 2016.

D’ores et déjà les prestations d’action sociale prévues ne pourront être assurées : crèches, logements, aides à la première installation, aide au maintien à domicile (AMD), restauration collective, accès à la culture et aux loisirs

Tout cela remet en cause les politiques d’égalité femmes/hommes, d’aide aux familles et foyers les plus fragiles socialement, aux jeunes agents affrontant l’entrée dans la vie active, aux retraités face à la dépendance, aux conditions de vie des agents de la Fonction publique de l’Etat.

L’ensemble des organisations syndicales a donc décidé d’interpeller le ministre chargé de la Fonction Publique, M Gérald DARMANIN, afin d’obtenir la levée de cette mesure inacceptable.

Retrouve le communiqué FGF-FO.


Documents liés