Domaines d'activités > Domaines des infrastructures > Brader les DIR ne suffit pas : les agents doivent aussi y passer !

Brader les DIR ne suffit pas : les agents doivent aussi y passer !

Depuis les assises de la mobilité, les annonces vont bon train concernant l’avenir des routes nationales, à grand renfort de rapports d’expertise en tous genres et d’annonces auprès des agents des DIR (Directions Interdépartementales des Routes) et de la presse.

Une chose est certaine, toutes les hypothèses de travail partent d’un postulat unique : le «modèle DIR » a vécu. Et ce, non pas par ce qu’il ne fonctionne pas, mais parce qu’il n’a plus les moyens de fonctionner ! Car, pour que la sauce prenne, il faut baisser la masse salariale !

Dès lors, l’imagination n’a plus de limite tel que le démontre notre communiqué. Alors oui, sans réaction, le gouvernement s’apprête à brader l’unité de gestion du réseau routier national structurant. Aux frais du service public républicain mais aussi aux frais des agents !!

La réaction doit donc avoir lieu !!


Documents liés