Domaines d'activités > Domaines des infrastructures > DIR: l’Etat continue à brader patrimoine national et agents publics

DIR: l’Etat continue à brader patrimoine national et agents publics

Le ministère a présenté aux OS, le 15 janvier 2014, un plan de relance autoroutier: confier 3,6 milliards de travaux aux sociétés concessionnaires d’autoroutes et mise à disposition/détachement des agents des portions de routes nationales concernées. Je te laisse découvrir le détail…

Plan de relance autoroutier 15 janv 2014

Et pourtant, il n’y avait soi disant pas de négociations: voir le communiqué de F. CUVILLER d’août 2012.

Ce qui n’empêche pas de rester droit dans ses bottes dans le communiqué du 27 janvier 2014.

Premiers visés, les personnels d’exploitation FO dénoncent ce nouveau pas vers une privatisation des routes nationales et vers le démantèlement des DIR, par vente à la découpe.

communique_DIR_du_22_janvier_2014

Le SNITPECT-FO s’associe à leur déclaration, car l’avenir des métiers liés aux infrastructures routières au sein des services de l’Etat est menacé, en DIR, en DREAL, au CEREMA, en administration centrale…
L’Etat perd ses savoir-faire et brade son patrimoine, contre toute logique de diminution du déficit public.
Car oui, les routes et les infrastructures en général ne sont pas une charge, mais un patrimoine à valoriser et source de recettes!