Employeurs > Directions Départementales Interministérielles > Fusion/absorption des SG des DDI : FO alerte !

Fusion/absorption des SG des DDI : FO alerte !

Sur le sujet de la fusion/absorption des Secrétariats Généraux des DDI, comme sur l’ensemble de ceux touchant à l’avenir des DDI et de leurs missions, ce n’est visiblement pas dans les instances représentatives qu’il faut attendre une information honnête et transparente, encore moins une quelconque écoute ni négociation. Non ! Les informations, il faut aller les chercher dans le discours du Ministre de l’Intérieur du 17 janvier, lors de ses vœux aux Préfets, dans la presse spécialisée, dans des semi-confidences ministérielles isolées, ou encore dans nos réseaux syndicaux.

Les représentants au CT central des DDI ont refusé de servir de caution au gouvernement dans cette nouvelle tentative de passage en force, s’ajoutant à celui du projet de loi de « transformation de la Fonction Publique » justifiant un appel unitaire à la grève le 9 mai prochain, étape forte du processus de mobilisation.

Aussi, ils ont décidé de claquer la porte du comité technique central des DDI convoqué le 17 avril 2019, en conditionnant la reprise des travaux de cette instance :

  • à l’arrêt immédiat de l’ensemble des démarches nationales et locales préfigurant la mise en place au pas de charge des secrétariats généraux communs
  • à la présentation des conclusions de la mission inter-inspection
  • à un échange dans un délai très rapide avec le chargé de mission mandaté par le SGG, afin de porter nos remarques, nos revendications et nos contributions
  • à une réponse formelle du Premier ministre à notre résolution du 21 février 2019, excluant en particulier les fonctions RH du périmètre à mutualiser
  • à l’information immédiate des agents que, quels que soient les arbitrages en matière d’organisation, aucune réorganisation ne sera mise en place avant le 1er janvier 2021.

Enfin, ils ont pris l’initiative d’alerter les directeurs et directrices des DDT(M) réunis en séminaire national, en présence du ministre de l’Agriculture qui a visiblement pris conscience de l’importance du sujet pour son ministère.

Retrouvez la déclaration unitaire portée devant le Secrétaire général du gouvernement et les représentants des ministères, et le communiqué commun adopté à l’issue de cette journée d’action.