Employeurs > Directions Départementales Interministérielles > Temps de travail en DDI : FO écrit au Premier ministre pour rétablir quelques vérités

Temps de travail en DDI : FO écrit au Premier ministre pour rétablir quelques vérités

Le 26 mars dernier, à la veille de la présentation du projet de loi de « transformation de la Fonction Publique », le gouvernement a largement communiqué autour du rapport commandé à l’Inspection Générale des Finances sur le temps de travail des fonctionnaires d’Etat.

Si FO ne souhaite pas ici commenter les objectifs de cette communication, ou apporter une réponse point à point aux sujets choisis pour être mis en avant, FO a cependant souhaité pointer auprès du Premier ministre un oubli majeur pourtant relatif à certains services relevant de son autorité. Ainsi, le bilan social des Directions Départementales Interministérielles pour l’année 2017 dresse le bilan des heures supplémentaires non compensées ni rémunérées. Il en ressort que les seuls personnels soumis à l’horaire variable ont réalisé au cours de cette année près de 250 000 heures supplémentaires « écrêtées », soient l’équivalent de 150 ETP « dissimulés ».

Ce bilan démontre que, loin de devoir être stigmatisés, les fonctionnaires mériteraient d’être valorisés et récompensés pour leur engagement au bénéfice d’un service public républicain soumis à des contraintes de réduction drastique de ses moyens.

Dans ce contexte, alors que les DDI ont perdu 40 % de leurs effectifs depuis 2010, FO attend une communication gouvernementale permettant de valoriser l’engagement des agents publics, et l’arrêt des baisses d’effectifs des ministères qui alimentent les services assurant un service public de proximité précieux.

Retrouve le courrier adressé par FO.