Employeurs > Etablissements publics > CEREMA > Dialogue social au CEREMA > Cerem’avenir : pas d’équivalent d’une telle rigueur dans le secteur privé !

Cerem’avenir : pas d’équivalent d’une telle rigueur dans le secteur privé !

La situation du Cerema est de plus en plus préoccupante et la perspective d’une nouvelle restructuration nommée « Cerem’avenir » a conduit à de fortes mobilisations des agents fin 2019 et début 2020.

Alertés et inquiets, les représentants du personnel (FO ainsi que CGT et UNSA) ont demandé en CHSCT d’établissement une expertise des conséquences RPS de la mise en œuvre de Cerem’avenir.

Le rapport « RPS » rendu par le cabinet DEGEST vient conforter l’inquiétude des représentants du personnel ; son constat ne manque pas d’interpeller.

« Nous n’avons pas connaissance, parmi nos nombreuses interventions concernant les Plans de Sauvegarde de l’Emploi dans le secteur privé, d’un exemple d’entreprise soumise à une telle rigueur, sur une telle durée. »

Compte tenu de la situation, les représentants du personnel ont décidé d’adresser un courrier aux ministres Borne et Gourault, qui expose les conclusions et les recommandations du rapport « RPS », afin de les sensibiliser sur la responsabilité de la direction du Cerema. Ils leur demandent, en tant que ministres de tutelle (et donc co-responsables de la situation) d’intervenir au plus vite pour la santé des agents du Cerema en arrêtant la mise en œuvre de Cerem’avenir.