Employeurs > Etablissements publics > VNF > CHSCT-Central VNF du 21 mars 2019 : Déclaration intersyndicale du boycott

CHSCT-Central VNF du 21 mars 2019 : Déclaration intersyndicale du boycott

Le 19 mars, de nombreuses écluses bloquées, jusqu’à 35% de grévistes !

Et la grogne n’est pas prête de retomber…retrouvez ci-après la déclaration unitaire au CHSCT central du 21 mars 2019

DÉCLARATION PRÉALABLE INTERSYNDICALE
CFDT-VNF / FO / CGT
AU CHSCT CENTRAL DU 21 MARS 2019

Mesdames, Messieurs de la direction,
Suite au mouvement de grève du mardi 19 mars porté par les 3 organisations syndicales représentatives de l’EPA VNF, une mobilisation importante des personnels a eu lieu. Cela démontre que les nombreuses alertes relayées par les représentants du personnel sont fondées. Ces alertes méritent toute votre attention et nécessitent que des signaux positifs soient mis urgemment en place par la direction au profit du personnel sous peine que le climat social se dégrade totalement.
L’intersyndicale ne reprendra pas dans cette déclaration la liste des revendications qui vous a été transmise dans le cadre des préavis de grève de nos organisations syndicales respectives.
48 heures après ce mouvement des personnels, l’intersyndicale constate qu’aucune avancée n’a eu lieu sur l’ensemble des revendications des trois organisations syndicales. De plus, aucun contact n’a été entrepris par la Direction qui entend bien poursuivre sa trajectoire comme si de rien n’était !
Ainsi, malgré la colère et les inquiétudes grandissantes des personnels, sur leur avenir et le mal être qui se multiplie sur l’ensemble des directions territoriales et au Siège de VNF, la direction semble vouloir poursuivre son cap ne laissant aucune place au dialogue social.
Cela semble s’inscrire, dans l’état d’esprit du Directeur général qui a affirmé, lors d’une réunion DS/DG, qu’il assumait la colère en accompagnant sa déclaration d’un balayage du revers de main !
De fait, rien n’est mis sur la table des négociations, aucune ouverture significative ou engagement rassurant pour le devenir des personnels n’a lieu.
Dans un contexte de dégradations des conditions de travail induites par des réorganisations incessantes, conséquence directe des baisses d’effectifs, qui génère de la souffrance au travail et considérant, les conditions déplorables d’un dialogue social déclinant, les trois organisations syndicales représentatives de VNF, font le choix de ne pas assister au CHSCT Central de ce jour.
Nous vous invitons à prendre contact dans les meilleurs délais avec nos représentants nationaux et de faire un acte significatif permettant la reprise d’un dialogue social apaisé et constructif.

Les représentants du personnel
au CHSCT Central
CFDT-VNF / FO / CGT