Employeurs > Ministère de l'Ecologie > CTM > Transfert Sécurité Routière des agents de DDT-M et DREAL : FO claque la porte!

Transfert Sécurité Routière des agents de DDT-M et DREAL : FO claque la porte!

Suite aux exigences formulées par FO en ouverture de la première réunion de comité de suivi « décroisement sécurité routière vers le ministère de l’Intérieur » du 8 mars 2017 :

  • le ministère de l’Intérieur (MI) s’engage à organiser une réunion ultérieure en présence de l’Inspection Générale de l’Administration pour évoquer les conclusions du rapport de 2016 (bilan du transfert des missions du MEEM vers le MI) ;
  • le MEEM indique être dans l’impossibilité de fournir une cartographie nominative fiabilisée des agents susceptibles d’être transférées, au regard notamment de l’imbrication de l’exécution des missions MEEM/MI dans les services;
  • le MI refuse d’étudier la possibilité de prolonger la convention MEEM/MI sur 2019, condition pourtant nécessaire pour ne pas placer les agents dans une souricière (mais n’est-ce pas l’objectif?);
  • le MI refuse de donner des instructions aux préfets de département ayant déjà lancé le transfert des missions en préfecture sous l’égide du plan «Préfecture Nouvelle Génération »…sauf à ce que les organisations syndicales ne baissent la garde sur leurs revendications et « on verra pour la suite ».

Pour FO, les conditions d’une concertation loyale et transparente n’étaient pas réunies.

FO a donc claqué la porte de ce premier comité de suivi, indiquant attendre la fourniture d’éléments incontournables (présentation du rapport de l’IGA et cartographie des agents concernés), ainsi que des inflexions politiques notoires (prolongation de la convention MEEM/MI sur 2019 a minima et moratoire sur les restructurations touchant les missions sécurité routière dans le cadre de PPNG).

Pour FO, les agents ne sont pas des pions !

Retrouve le communiqué de FO à l’issue de ce cosui SR.