Carrières > CAP > CAP du corps des ITPE > J-2 ALERTE MAXIMALE sur la CAP mobilité du 30 mai 2018

J-2 ALERTE MAXIMALE sur la CAP mobilité du 30 mai 2018

Nous alertions la semaine dernière sur les conditions d’organisation de la CAP mobilité du 30 mai 2018, après la décision du DRH de supprimer les pré-CAP avec les organisations syndicales représentatives.

La DRH refuse désormais la communication des avis défavorables infligés aux candidatures des ITPE en amont de la CAP. Les élus du SNITPECT-FO ont pourtant d’ores et déjà détecté, sur ce cycle, des cas de figure où :

  • tous les candidats, sauf le premier, se voyaient infliger des avis défavorables,
  • les candidats ITPE recevaient un avis défavorable pour réserver le poste à d’autres corps,
  • des agents en rapprochement de conjoint n’étaient pas classés,
  • des avis défavorables étaient émis pour recruter en externe, …

Cette situation est d’autant plus condamnable que seuls des échanges entre pré-CAP et CAP, entre la DRH et les services, permettaient de lever, auparavant, certains avis insuffisamment motivés, et de débloquer ainsi des possibilités de mutations.

Par ailleurs, l’opacité se développe autour de la préférence de la DRH pour les candidatures externes, au détriment de la mobilité ministérielle.

Exemple supplémentaire, à ce jour, plus de 50 % des mouvements envisagés vers le Cerema demeurent encore hypothétiques, soumis à l’arbitrage financier de l’établissement … alors que ses mauvaises pratiques de publication perdurent (postes publiés susceptibles d’être vacants mais sans titulaire pour pouvoir être refermés sans justification).

Dans ce contexte particulièrement adverse, les élus du SNITPECT-FO, suite à leurs travaux préparatoires, ont proposé une méthodologie d’échange avec l’administration sur les dossiers individuels des ITPE avant la CAP. Ce sont ainsi plus d’une centaine de demandes de précisions ou de transmissions d’informations complémentaires qui ont été réalisées (permettant de lever des obstacles à certaines mobilités), en faveur de la fiabilisation des travaux de ce 30 mai 2018.

A cette heure, nous ne disposons cependant d’aucun retour de l’administration quant à ces éléments transmis, pourtant essentiel au bon déroulement de nos travaux de CAP.

Enfin, sache que, dans le même temps, la DRH envisage de récuser, pour des motifs non justifiés, certains ITPE experts du SNITPECT-FO pour la CAP, ayant vocation à assister nos élus durant les travaux de la CAP sur des points particuliers de l’ordre du jour.

Les élus du SNITPECT-FO ne reculeront pas pour défendre les intérêts des ITPE !