Carrières > Evolution professionnelle > Carrières > 8 mars 2015 – Journée internationale de la femme

8 mars 2015 – Journée internationale de la femme

Focus sur les actions du syndicat et des fédérations FO pour la reconnaissance des droits des femmes et l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.

Le corps des ITPE n’est certes pas encore un corps où hommes et femmes sont présents à parité mais le concours d’entrée à l’ENTPE (école créée en 1955) fut ouvert aux femmes dès 1961, alors que le concours d’entrée à l’X ne sera ouvert aux femmes qu’en 1972. Un corps technique déjà en avance sur son temps!

Régulièrement, et à toutes les époques, le SNITPECT-FO s’est intéressé à la féminisation du corps, à la question de l’égalité de parcours et de rémunération entre les ingénieures et les ingénieurs des travaux publics de l’Etat: voir nos rapports de 2001 et de 2013 Rapport égalité professionnelle, mais aussi les contributions du SNITPECT-FO au groupe de travail pour l’élaboration de la charte 2014-2017 des MEDDE et MLETR.

La récente étude statistique de la DRH qui couvre les promotions des années 1970 à 2012, présentée en réunion de suivi de la charte égalité ministérielle du 4 mars 2015, et que nous mettrons en ligne dès qu’elle sera validée définitivement, met en évidence:

  • une féminisation progressive du corps, avec une stagnation à 30-35% des entrées des femmes dans le corps  par concours externe, depuis le milieu des années 1990;
  • une durée moyenne d’attente comparable avant l’accès au 2ème niveau de grade IDTPE, dès les promotions d’ITPE des années 1980-1984;
  • une durée moyenne d’attente comparable avant l’accès à l’EF ICTPE, dès les promotions d’ITPE des années 1970-1974;

Mais aussi que les ITPE non promus ont passé plus de temps dans leur carrière en temps partiel, ou en position autre que PNA, que les ITPE promus, hommes et femmes confondus.

Et comme dans les autres corps du MEDDE, les ingénieures des TPE sont davantage concernées que les hommes par les situations de temps partiel ou de congé parental.

Les élus SNITPECT-FO en CAP mènent une action au quotidien, à l’occasion de chaque mouvement ou promotion, pour gommer ces discriminations qui demeurent bien réelles: report de proposition de promotion, évaluation professionnelle en demi teinte, baisse du coefficient de modulation individuelle en raison d’un congé maternité, d’un temps partiel, d’une garde enfant malade etc… Et ces discriminations peuvent concerner des hommes, eux-mêmes de plus en plus nombreux à choisir le temps partiel, voire le congé parental d’éducation. N’hésite pas à faire appel à tes élus dans tous les cas !

Par ailleurs, notre congrès annuel a adopté une motion Conditions de travail incluant des revendications pour une meilleure conciliation entre vie professionnelle et vie privée: lire le cahier de revendications.