Carrières > Formation > Commission Le BRIS : appareil de formation de l’Etat – Le chemin de l’employabilité immédiate

Commission Le BRIS : appareil de formation de l’Etat – Le chemin de l’employabilité immédiate

Le rapport LEBRIS sur l’appareil de formation de l’Etat vient d’être remis aux ministres de la Fonction Publique et du Budget. Commandé dans le contexte de la RGPP, il fait un état des lieux des 169 écoles de formation initiale de l’Etat et des 472 établissements de formation continue (hors Education Nationale).

Ce rapport propose de moderniser l’appareil de formation de l’Etat dans un contexte d’évolution des compétences de l’Etat et des transferts vers les collectivités territoriales et également parce que l’Etat doit occuper plusieurs postures : partenaire, opérateur, prestataire, solidaire, régulateur et contrôleur et adapter sa formation continue à l’évolution des métiers pour avoir une meilleure employabilité de ses agents.

La durée de la formation initiale doit être réduite au profit de l’adaptation et de la valorisation de la formation universitaire et de l’expérience professionnelle. Ainsi, des partenariats doivent être développés avec les universités pour mieux préparer aux concours de recrutement des fonctions publiques.

Il est également proposer de diversifier le recrutement par le développement de la contractualisation qui permettrait d’avoir une première expérience professionnelle dans les fonctions publiques avant recrutement. Aujourd’hui cela s’appelle un stage avant titularisation, demain cela s’appellerait période longue d’essai avant embauche !

Ce rapport est rédigé sur une toile de fond de l’employabilité immédiate et de la réduction des coûts de la formation initiale pour la restreindre aux enseignements techniques et administratifs nécessaires à l’exercice des métiers types définis dans le répertoire interministériel des métiers. La formation continue doit être renforcée en tant qu’outil de management actif pour parvenir à une employabilité immédiate et pérenne !

Une analyse détaillée de ce rapport dans la prochaine tribune N° 1217 de Mai.

A lire, le rapport dans le bloc ci-contre à gauche :

Laisser un commentaire


Documents liés