Carrières > Rémunérations > Généralités sur les rémunérations > Hausse de la CSG : un an de répit avant la perte de pouvoir d’achat généralisée en 2021!

Hausse de la CSG : un an de répit avant la perte de pouvoir d’achat généralisée en 2021!

Le décret n° 2019-1595 du 31 décembre 2019 a modifié le décret n° 2017-1889 du 30 décembre 2017 pour permettre la réévaluation de l’indemnité compensatrice de la hausse de la contribution sociale généralisée dans la fonction publique, mais pour un an uniquement !

Ainsi, si ta rémunération a progressé entre 2018 et 2019 (prise d’un échelon ou promotion par exemple), le montant de l’indemnité est réévalué proportionnellement à cette progression. Le SNITPECT-FO invite les ITPE à la vigilance sur leurs prochaines fiches de paye.

Pour mémoire, la hausse de la CSG avait été « vendue » lors de la campagne présidentielle comme un moyen d’augmenter le pouvoir d’achat des français : il n’en fut rien pour les fonctionnaires qui ont du se contenter d’une indemnité compensatrice à l’euro près, puis qui sera dégressive par construction.

A l’occasion du dernier « rendez-vous salarial », le gouvernement a indiqué que sa réévaluation serait opérée en 2020 pour la dernière fois ! En 2021, toute augmentation de revenus fera donc l’objet d’un prélèvement de pouvoir d’achat « à la source ».