Carrières > Accès au corps > Concours et examens > PSR des ITPE stagiaires : un « pognon de dingue » pour notre DRH ?

PSR des ITPE stagiaires : un « pognon de dingue » pour notre DRH ?

Notre DRH a unilatéralement décidé de supprimer la Prime de Service et de Rendement, jusqu’à présents versée aux ITPE issus du concours interne en 3e année d’ENTPE ou lauréats du concours déprécarisation effectuant leur année de stage dans les services de ministère.

Une mesure juste … pour faire des économies !

Après :

  • le reclassement au rabais des TSDD promus ITPE, sanction inligée par PPCR et ses promoteurs,
  • l’absence de revalorisation des échelons d’Elèves-Ingénieurs dans la dernière modification statutaire,

cette attaque supplémentaire de l’administration porte à nouveau atteinte à l’attractivité du corps des ITPE.

Cette application exacerbée de la réglementation (portant sur les rémunérations les plus modestes) et cette recherche forcenée de l’austérité (ne générant pourtant qu’un montant dérisoire d’économies à l’échelle du ministère) interpelle sur l’asymétrie de l’engagement des moyens de la DRH, quand on connaît le nombre de dossiers de problèmes de paye d’ITPE restant en souffrance …

Ce recul est d’autant plus condamnable qu’il a été mis en œuvre sans préavis pour les agents concernés et fait suite à l’accord de l’administration, obtenu par le SNITPECT-FO début 2018, de faire bénéficier pleinement de l’avance d’ISS aux lauréats du concours déprécarisation : ce règlement de la moitié de la dette de l’année de retard d’ISS sera finalement amputé de la perte sèche d’une année de PSR pour les nouveaux ITPE issus de la dépréca …