Mobilisation du 9 février : la suite !

L’intersyndicale CFDT, CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA, représentant les
ingénieurs IAE, ITPE, ITM, ITGCE et IAM, s’est réunie pour faire le point après l’action
nationale du 9 février.

Le constat unanime est que cette journée fut un succès !
La manifestation de 2500 ingénieurs à Paris, le nombre des grévistes, les 3000
pétitions remises au directeur de cabinet de la Fonction Publique, la complète
unité syndicale, ont pesé lourd.

Un courrier de la ministre du MEDDTL annonce la réouverture du dossier de fusion,
l’organisation de groupes de travail, et la révision du calendrier de la fusion. Elle
évoque une initiative de « partage » autour des métiers des ingénieurs au MEDDTL
vers l’été. Enfin, elle annonce une lettre commune avec le MAAPRAT précisant les
grandes lignes sur lesquelles le projet de fusion sera repris.

Néanmoins le MEDDTL et le MAAPRAT n’ont pas répondu à ce jour à
l’intersyndicale. Force est de constater qu’il n’y pas d’éléments concrets de
réponse aux revendications de revalorisation des carrières d’ingénieurs et de
reconnaissance de la place des profils scientifiques et techniques au service des
politiques publiques.

L’intersyndicale réaffirme sa volonté de poursuivre ENSEMBLE pour défendre les
intérêts des ingénieurs, de la filière technique, et du service public dans ce dossier.

En conséquence l’intersyndicale a décidé d’écrire aux ministres en charge du
MEDDTL et du MAAPRAT pour exiger une réponse aux demandes exprimées par les
ingénieurs le 9 février.

L’intersyndicale s’adresse dès maintenant aux ingénieurs pour que, dans le
nouveau processus qui s’engage aujourd’hui, et en faisant fructifier les résultats de
la mobilisation du 9 février, ils continuent à se mobiliser et à s’exprimer
massivement.

L’intersyndicale proposera prochainement
des initiatives dans ce sens.

RESTEZ MOBILISÉS !

Télécharger:
-* le communiqué :
Communiqué intersyndical
-* le courrier adressé aux deux Ministres :
Courrier intersyndical aux deux Ministres

Laisser un commentaire