TOP DEPART A LA FUSION DES INGENIEURS

Jeudi 27 janvier matin se tenait la 1ère réunion de présentation devant les organisations syndicales du projet de fusion des corps d’ingénieurs de l’agriculture et l’environnement (IAE), des travaux géographiques et cartographiques de l’Etat (ITGCE), des travaux météorologiques (ITM) et des TPE.
Un vent d’indignation a révolté de concert la quasi-totalité des organisations syndicales tant les propos tenus par les deux DRH du MEDDTL et du MAAPRAT ont dénoté un manque d’ambition, de préparation, de réflexion et de volonté sur ce projet.
Sur ce sujet majeur, FO avait composé une délégation de plus d’une trentaine d’ingénieurs dont une vingtaine d’ingénieurs des TPE.

L’administration prévoit la création effective du nouveau corps – et la disparition des 4 corps existants – pour fin 2012, première promotion dans le corps annoncée pour 2013 !

Elle refuse aux syndicats toute forme de concertation et d’échange sur le principe même de la fusion et de son périmètre, en restreignant la concertation aux seules modalités pratiques (gestion et formation), déjà très contraintes par le « moule » établi par la fonction publique (voir diaporama).

Elle refuse même que la mission du CGEDD sur l’évolution des 4 corps d’ingénieurs audite les représentants des personnels concernés. Quel crédit donner alors aux recommandations qui seront produites? (voir ci-contre notre courrier au CGEDD)

La présentation faite par l’administration a démontré un niveau ZERO d’ambition sur ce projet de fusion (voir ci-contre les 2 feuillets produits diffusés en séance). Mieux, les déclarations gênées des représentants des établissements publics (IGN et METEO-FRANCE) ont montré que ces établissements n’avaient pas du tout envie de voir disparaitre leurs corps spécifiques d’ingénieurs !

Après avoir demandé (et obtenu …) une suspension de séance et fait sortir l’administration (!) nous avons évoqué la situation avec les autres organisations syndicales. Il a été décidé d’une déclaration commune (toutes organisations FO/CGT/CGC/FSU/UNSA/Solidaires, sauf la CFDT). Après lecture, nous nous sommes levés et avons tous (sauf la CFDT) quitté la salle.

Non seulement le projet présenté est déjà ficelé, mais il est dépourvu de toute justification et de toute réflexion stratégique. Si nous ne faisons pas l’effort de réfléchir aujourd’hui au sens et à l’avenir de ce futur corps, nous le paierons demain !

De surcroît, tout nous prouve que cette fusion ne sera qu’un alignement par le bas de nos règles actuelles de rémunération et de gestion. Rien n’est prévu en revalorisation hors le pied de premier grade et un pseudo 3ème grade qui constitue un recul par rapport à la situation actuelle.

Téléchargez ci-contre à gauche:
– notre déclaration préalable,
– le communiqué final FO/CGT/CGC/FSU/UNSA/Solidaires,
– les document remis par l’administration,
– le courrier du SNITPECT-FO au CGEDD.

Laisser un commentaire