Domaines d'activités > Domaines des infrastructures > L’Etat reconnait la dégradation des routes nationales

L’Etat reconnait la dégradation des routes nationales

Lors de la séance publique du Sénat consacrée aux Questions Orales du 5 avril 2011, le Sénateur Yves DAUDIGNY a interrogé la Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement sur l’évolution des crédits d’entretien des routes nationales et ses conséquences pour la sécurité des usagers.La diminution drastique de ses crédits fait apparaitre à plusieurs endroits du territoire national des chaussées en mauvais état, critique unanimement partagée par les professionnels. Le Sénat s’en était lui-même inquiété lors de la dernière loi de Finances, appelant le Gouvernement à développer une stratégie durable en la matière. C’est Benoist APPARU, Secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement, chargé du Logement, qui lui a répondu.

Télécharger le verbatim de la question et de la réponse ci-contre à gauche ainsi que le communiqué de presse du sénateur Y. Daudigny

Laisser un commentaire