3 juillet 2013 : Journée nationale des Assises de l’ingénieur

Retrouve ici le récit-photo !La journée de conclusion des Assises des métiers de l’ingénieur se tenait le 3 juillet à la Cité des Sciences, à Paris.

Ouverture par Patrice Raulin, pilote des assises
« J’ai passé 40 ans au ministère. Je n’ai jamais connu un tel événement! »

PREMIERE TABLE RONDE : les attentes des ingénieurs et les besoins des employeurs

P1130044

Patrice Raulin, pilote des assises
« Le but, c’est de donner du sens »
P1130051

Évelyne Humbert (CGEDD)
« Il faut donner des perspectives d’avenir aux ingénieurs pour construire une carrière »
« Il faut laisser la possibilité d’aller sur des postes pour lesquels on n’a pas la compétence prête à l’emploi »
P1130050

Denis Priou, directeur de l’école nationale supérieure des sciences géographiques (ENSG)
« Je souhaite faire la publicité du dispositif de formation continuée de l’ENTPE »
P1130046

Xavier Ravaux (CGAAER)
« Il y a de place pour tout le monde sur les postes à responsabilité »

DEUXIEME TABLE RONDE : les métiers, les compétences et la formation

P1130062

Daniel Bursaux, directeur général des infrastructures, des transports et de la mer (MEDDE)
« L’ingénieur doit être adapté pour gérer les différentes temporalités, de la crise immédiate au projet de long terme »

P1130076_-_Copie

Frédéric Alphand, conseil général des Yvelines, représentant l’association des directeurs techniques des services départementaux (ADSTD)
« Les freins pour recruter des élèves en sortie d’ENTPE ne viennent pas des collectivités. Nous sommes partants bien sûr! »

P1130073

Pascal Berteaud, directeur général de l’IGN
« Je veux recruter des ingénieurs venant de la DGITM, de la DGALN, voire du privé »

P1130069

François Jacq, président directeur général de Météo-France
« L’ingénieur est une denrée rare, chère et précieuse »

P1130063

Jean-Marc Michel, directeur général de l’aménagement, du logement et de la nature (METL/MEDDE)
« L’avenir de l’ingénieur par la trilogie des sciences de l’ingénieur, de la société et du vivant »

Philippe Schnoebele, adjoint à la directrice générale de l’enseignement et de la recherche (MAAF)
« Il y a 300 ingénieurs en enseignement agricole »

Éric Allain, directeur général des politiques agricole, agroalimentaire et des territoires (MAAF)
« Je vais à Bruxelles avec des ingénieurs et pas avec des juristes, car ils savent apprécier les propositions mises à la négociation »

Échanges avec la salle

P1130084

Intervention de Pascal Pavageau, secrétaire confédéral Force Ouvrière
« Les ingénieurs ne sont pas des moutons à 5 pattes, car ce ne sont pas des moutons et deux pattes suffisent: le statut et les moyens »

Retrouvez son intervention en vidéo

Lire le communiqué du jour de Force Ouvrière :
Ce que porte le F0 le 3 juillet

P1130094

Intervention de Bernard Larrouturou, préfigurateur du CEREMA

« Je crois beaucoup au rôle de la puissance publique pour favoriser l’innovation (collectivités et Etat) »

P1130100
P1130101

Intervention de Cécile Duflot, Ministre de l’Égalité des territoires et du Logement

Retrouvez son discours en vidéo: où il fut question de mobilité inter-fonction publique avec allers-retours, de rejet d’un projet de fusion, du besoin d’une GPEECC et d’une stratégie ministérielle en réponse à l’évolution des missions!

P1130102

Philippe Martin, nouveau ministre du MEDDE, est accueilli par Laurent Janvier, secrétaire général du SNITPECT-FO

20130703_125158

Première intervention publique de Philippe Martin, Ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie

Retrouvez son discours en vidéo: où il fut affirmé que la fusion n’était plus d’actualité d’autant que la diversité des profils est une plus-value, que les ITPE colonne vertébrale du MEDDE étaient attendus sur l’ensemble des champs du ministère, ainsi que le besoin de donner des perspectives attractives et une GPEECC.

Le ministre s’est engagé à inscrire dans son futur agenda social des mesures concrètes pour les ingénieurs.

TROISIEME TABLE RONDE : les mobilités et les parcours
P1130103
P1130110

Vincent Mazauric, secrétaire général du METL et du MEDDE
« Les ITPE ont vocation à travailler dans tous les champs du ministère dont l’environnement »
« Les écoles sont les actifs les plus précieux des ministères »
« Je ne veux pas de plafond de verre au dessus de vous »
« Les ingénieurs ne doivent pas être victimes de contraintes artificielles »

P1130114

Jean-Marie Aurand, secrétaire général du MAAF
« Les postes à responsabilité vont en se réduisant, d’où des carrières inter-ministérielles »

P1130118

Yve Ferry-Delétang, DRH de Météo-France
« Je suis administratrice civile, et j’ai besoin d’ingénieurs »

P1130120

Thierry Prin, DRH de l’IGN
« L’IGN a un recrutement trop endogame »

Échanges avec la salle
P1130137

Intervention de Laurent Janvier, secrétaire général du SNITPECT-FO
« Enfin la reconnaissance de la plus-value des ingénieurs et de la filière technique pour porter les politiques publiques » « Les deux mots-clés sont la technicité et le parcours » « remplaçons le jeu perdant-perdant par un jeu gagnant-gagnant »  » Il faut passer des discours aux actes avec un projet stratégique par corps traitant de la formation, de la gestion et du statut »  » des mesures concrètes rapidement pour faciliter les mobilités choisies, la progression de carrière » « la balle est désormais dans votre camp! »

Retrouvez son intervention en vidéo

DERNIERE TABLE-RONDE avec Patrice Raulin, pilote des assises, Frédéric Cuvillier, Ministre délégué chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche et Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt

P1130162

Frédéric Cuvillier « Il faut de la haute technicité pour faire face aux grands groupes concessionnaires »

P1130165

Stéphane Le Foll
 » La politique, c’est simplifier ce qui peut être compliqué. Les ingénieurs, c’est compliquer ce qui paraît simple. Mais rien n’est jamais simple, c’est cette dialectique qui est intéressante. Nous avons besoin de vous. »

Laisser un commentaire