Domaines d'activités > Réseau scientifique et technique > Directive d’orientations stratégiques pour le RST

Directive d’orientations stratégiques pour le RST

Après la création du Conseil des Services Scientifiques et Techniques, une directive ministérielle d’orientations stratégiques pour la RST a reçu l’avis favorable du CTPM le 1er février 2007. C’est une étape fondamentale pour l’avenir du Réseau Scientifique et Technique. Avec la création et la mise en oeuvre du Conseil des Services Scientifiques et Techniques (CSST) le 15 décembre 2006, ce document constitue une étape fondamentale et stratégique pour l’avenir du RST et pour ses évolutions.

Ces avancées sont le fruit de notre mobilisation permanente depuis avril 2006 pour l’avenir du RST et la réussite de notre Assemblée Générale extraordinaire des sections du RST, au CETE de Lyon le 31 août 2006, a joué un rôle déterminant.

Pour autant, cette directive ne constitue que la première pierre d’un édifice à construire immédiatement, en concertation avec les organisations syndicales et en partenariat avec les collectivités. Le SNITPECT s’investi sans relâche dans ce travail, que nous avons réussi à initier au sein du ministère par nos actions. Le SNITPECT y demeurera force de propositions pour défendre les agents, le service public, et nos revendications, en faveur d’un RST fort de compétences solides et de moyens appropriés, au service d’un État prestataire, solidaire, et partenaire, répondant pleinement aux besoins de la collectivité publique.

La FEETS FO et les syndicats FO se sont positionnés en faveur de ce document, construit par un dialogue de qualité avec la DRAST et parce qu’il va dans le sens d’une grande partie de nos revendications. Cet avis favorable ne nous dégage évidemment pas de notre vigilance et de notre capacité de mobilisation, dont nous avons démontré l’efficacité en 2006, si les engagements du Ministre devaient être trahis.

Concernant la question cruciale des effectifs et des moyens alloués aux services du RST, l’administration a confirmé en séance, et sous une pression très forte du SNITPECT et de la FEETS FO, que le premier arbitrage des – 0,7% pour les ETP 2007 du RST affectés à la production serait maintenu (malgré les assauts des directions de programmes visant à faire augmenter cette réduction, pourtant déjà trop importante).

Nous sommes très fermement intervenus lors du CSST du 15/12/06 puis lors de ce CTPM afin d’obtenir cette lisibilité sur les chiffres et les sur les effectifs arbitrés pour les services du RST pour l’année 2007. Il est clair que si le RST devait subir une baisse plus importante, l’exercice de définition d’une stratégie pour le RST perdrait de facto tout intérêt et avec lui l’instauration du CSST !

Le SG du MTETM s’est engagé à veiller à une protection significative des effectifs du RST dans le cadre de la préparation de l’exercice budgétaire pour l’année 2008. Comme nous l’avons toujours indiqué, une telle directive d’orientations stratégiques est de nature à justifier et à permettre cette protection des moyens alloués aux services du RST.

Par ailleurs, la concertation relative à l’évolution du séniorat et des comités de domaine, que nous réclamons depuis juin 2006, s’organise enfin. Une mission de réflexion spécifique a été mise en oeuvre par le SG du MTETM et la DGPA. Le SNITPECT y prend toute sa place (première réunion le 02/02/07) et y fera état des attentes et des revendications des ITPE.

Nous restons donc vigilants sur tous ces points. Nous agissons à tous les niveaux et avec détermination pour la construction et la mise en oeuvre d’une stratégie ambitieuse pour le RST.
——————————————————–
A télécharger (ci-contre à gauche)
– le projet de directive présenté au CTPM du 1er février
– la déclaration de la FEETS-FO

Laisser un commentaire