Employeurs > Ministère de l'Ecologie > Conditions de travail > Action sociale > Hold-up sur les budgets action sociale et médecine de prévention!

Hold-up sur les budgets action sociale et médecine de prévention!

Pour l’administration, le Comité Central d’Action Sociale du 13 juin 2017 avait clairement vocation à jouer la montre… jusqu’à ce que FO interpelle le DRH sur l’ensemble des problématiques posées à l’action sociale ministérielle. Et autant dire que le liste est longue!

Avec en point d’orgue, la question budgétaire, FORCE OUVRIERE affirmant sur la base de ses remontées locales qu’un hold-up était en cours sur les crédits d’action sociale.

Face à l’absence patente de réponses du DRH, FO a décidé de quitter la séance, montrant le chemin en étant suivie par l’ensemble des autres OS. Ce qui amena le DRH à sortir de sa posture déloyale, et à mettre sur la table la vérité de chiffres confirmant les estimations de FORCE OUVRIERE (voir la  répartition du gel action sociale). Ce sont ainsi plus de 800 000 euros qui sont en cours de reprise sur les seuls budgets action sociale/médecine de prévention, par application d’un « surgel estival » sur les crédits ministériels ! Et autant dire que bien d’autres postes sont programmés pour une mise à la diète (formation, partenariat associatif, prévention des risques professionnels…).

Face à cette situation inacceptable, l’action de FO lors du CCAS a suscité une réaction unitaire des organisations syndicales, exigeant d’être reçues à ce sujet par les ministres: demande d’audience des OS CCAS.

FO appelle ses représentants en CLAS et CHSCT locaux à dénoncer cette mesure d’austérité inacceptable et à en combattre les effets concrets pour les agents !

Retrouve l’ Express inFO Hold-up sur l’action sociale du 13 juin 2017.