Employeurs > Ministère de l'Ecologie > Conditions de travail > maladies professionnelles > Prévention et indemnisation du risque amiante : FO reste mobilisée

Prévention et indemnisation du risque amiante : FO reste mobilisée

En mars 2017, la Fédération Force Ouvrière des Finances, avec l’appui de la Confédération, signait un courrier commun demandant au Premier ministre le classement en site amianté de l’ancienne tour Tripode Beaulieu de Nantes. Évacué de ses occupants en 1993, délesté de 350 tonnes d’amiante, le bâtiment a été rasé le 27 février 2005. Environ 1 800 agents y ont été exposés à l’amiante entre 1972 et 1993, voyant leur espérance de vie potentiellement abrégée de six ans. Face au refus du Premier Ministre, FORCE OUVRIERE reste mobilisée et fait le point sur les dernières évolutions:

  • Consécration d’une obligation de repérage de l’amiante avant travaux
  • Suivi médical des travailleurs exposés à l’amiante
  • Extension à la fonction publique du droit à cessation anticipée d’activité

Retrouve l’intégralité de la circulaire confédérale FO du 3 mai 2017 !