Employeurs > Ministère de l'Ecologie > CTM > Passage de 3 à 2 cycles de mobilité : de graves conséquences à endiguer!

Passage de 3 à 2 cycles de mobilité : de graves conséquences à endiguer!

Au cours de la réunion groupe dialogue social du 18 mai 2016, l’administration a précisé les intentions ministérielles de passage de 3 à 2 cycles annuels de mobilité, à travers plusieurs documents  (diaporama, scénarios 2 cycles, Schéma calendriers 2 et 3 cycles).

Là où nous attendions une nouvelle politique de développement de la mobilité, l’administration a présenté, point par point, ses propositions d’adaptation au passage de 3 à 2 cycles annuels de mobilité.

Retrouve le compte-rendu SNITPECT-FO de cette réunion du 18 mai 2016.

  • Pendant que FO place le SGG face à ses responsabilités, le SNITPECT-FO occupe le front ministériel de la défense du « modèle ITPE » et des intérêts de chaque ITPE.

  • Un certain nombre de propositions issues de notre manifeste pour la mobilité retenues par la DRH…mais clairement insuffisantes à ce stade pour que les ITPE ne perdent pas individuellement et collectivement !

  • Reconnaissance par la DRH de la spécificité des parcours des ITPE justifiant un mode de gestion particulier, dont le creuset est la CAP.

  • Mais aucune vision politique sur les moyens pour maintenir une dynamique de gestion, voire la volonté à peine masquée d’endormir la dynamique du corps en l’enfermant dans un bloc informe  « 1er/2ème niveau » et de le couper de la case « encadrement dit supérieur »…en totale contradiction avec les engagements des ministres et du SG !!

  • Une tendance à privilégier toute piste de travail dès lors qu’elle permet des économies supposées en moyens à consacrer aux CAP et pré-CAP…sans aucune mesure de la plus-value générée par les travaux correspondants pour les ITPE et leurs employeurs

Prochain rendez-vous : la CAP mobilité du 8 juin pour obtenir des réponses sur les arbitrages opérés par la DRH !