Employeurs > Ministère de l'Ecologie > périmètres et stratégies ministériels > Les premières réponses de la Ministre, Nicole BRICQ,

Les premières réponses de la Ministre, Nicole BRICQ,

Comme indiqué dans le communiqué de la FEETS-FO de mardi 29 mai dernier (ici), Force Ouvrière avait saisi l’occasion de la première audience avec la nouvelle Ministre pour lui présenter les axes majeurs dans « ce qu’il convenait de « changer » ».

Le discours (téléchargeable ci-dessous) qu’elle a tenu le jeudi suivant lors de sa rencontre avec les personnels de l’administration centrale tendent à prouver qu’elle a pris la mesure des plusieurs thèmes que nous lui exposions :

– En finir des restructurations incessantes des services,

– En finir avec la politique ultralibérale menée depuis 2007,

– En finir avec les passages en force de ces derniers mois,

– En finir avec les semblants de dialogue social,

Sur le premier point il apparaît que la Ministre a mesuré l’ampleur des dégâts causés par les restructurations incessantes de ce ministère durant les dernières années puisqu’elle n’hésite pas à annoncer « Qu’il n’y aura pas de nouvelle réorganisation des services ».

Sur le second -l’EPIsation de pans entiers de services et la privatisation des emplois- nous lui faisions observer que – au contraire de VNF – le projet de CEREMA n’était pas scellé par une loi (seulement par un protocole d’accord que, pour notre part, nous n’avons pas signé).

Nicole BRICQ a annoncé qu’elle « souhaite, sur cette question importante pour l’avenir du ministère (…) prendre le temps de la réflexion et éviter des engagements irréversibles ».

Sur le troisième relatif aux passages en force, son souhait visant à « éviter des engagements irréversibles » devra se démontrer également sur le dossier des fusions de corps de catégorie B, mais il est vrai que Nicole BRICQ nous a déjà précisé, concernant les décrets que le précédent gouvernement n’avait pas eu le temps de publier, que « Tant que ça n’est pas signé, ça n’est pas vendu ! ».

Sur le quatrième, la réponse ne s’est pas faite attendre puisque son cabinet a déjà pris contact avec la FEETS-FO pour nous inviter, comme nous le lui avions demandé, à venir à son cabinet lui présenter plus en détail les revendications des personnels.

S’il n’est pas dans les habitudes de Force Ouvrière de relayer les discours ministériels, nous dérogeons ici pour … prendre acte …

… et pour prendre date puisque la FEETS-FO sera prochainement reçue par son cabinet.

Discours Ministre 31 maiCommuniqué FEETS

Laisser un commentaire