Employeurs > Ministère de l'Ecologie > Quels métiers pour nos politiques publiques à l’horizon 5/10 ans ?

Quels métiers pour nos politiques publiques à l’horizon 5/10 ans ?

Une réunion de présentation de l’état des réflexions du Secrétariat Général du MTES à cette intéressante question s’est tenue lundi 24 juin 2019, dans le cadre de l’agenda social devant traiter de l’avenir de la filière technique.

Cartographie des compétences rares et critiques, perspectives de l’évolution des politiques publiques et des métiers en découlant, sujets nécessitant d’activer des leviers de RH et de GPEECC, plan d’action et calendrier de mise en œuvre paraissaient devoir être au menu …

Las, une démarche qui se heurte frontalement à l’avenir encore incertain qui est promis à nos pôles ministériels, à la décision peu avouable mais constatée lors du dernier cycle de mobilité de privilégier les recrutements externes aux parcours des agents en interne et qui ne tient à ce stade même pas compte d’opérateurs majeurs comme le Cerema.

Le tout sans calendrier à venir, et surtout des approches trop peu approfondies de chaque thématique pour voir même en quoi elles s’appliqueraient plus spécifiquement aux agents de la filière technique.

Un chantier lancé officiellement il y a plus de 18 mois qui, à ce stade, parait donc bien éloigné des attentes légitimes des personnels concernés : celui de redonner un cadre et un sens au caractère technique des missions et métiers au sein de la nébuleuse des MTES/MCTRCT et de leurs opérateurs.

Le SNITPECT-FO portera, dans le cadre des chantiers qui doivent s’ouvrir, les ambitions légitimes des ITPE, et plus largement de la filière technique, avec l’ensemble des syndicats nationaux au sein de la FEETS-FO. Ouvrir le champ des possibles et faciliter une construction libre de son parcours professionnel, améliorer la reconnaissance des qualifications et compétences acquises seront au cœur de nos revendications.