Qui sommes-nous? > Animation et action syndicales > Tous unis dans l'action ! > Dernière génération de fonctionnaires ? Non le match n’est pas joué, il commence le 19 mars 2019

Dernière génération de fonctionnaires ? Non le match n’est pas joué, il commence le 19 mars 2019

Pourquoi se mobiliser le 19 mars 2019 ?

Le gouvernement n’en est plus à des déclarations d’intention, son projet de loi pour la « transformation » de la Fonction Publique est désormais officiellement mis sur la table des non-discussions. Dans un calendrier infernal – véritable passage en force – il vise à faire voter d’ici l’été une loi qui permettra des restructurations profondes et des fermetures de services (objectif de suppression de 120 000 postes de fonctionnaires confirmé), qui institutionnalisera l’organisation de mobilités contraintes, la suppression du CHSCT (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail), la suppression des principales attribution des CAP en leur retirant les mutations et les promotions, l’extension du recours au non-titulariat et à la précarité, l’individualisation des salaires.

C’est une véritable casse du statut de la Fonction publique et de notre modèle social qui est « en marche ».

Vous n’y croyez pas? Retrouvez le projet de loi ICI et notre décryptage ICI.

Dans ce contexte, les organisations CGT-FO-FSU-Solidaires ont appelé au niveau de la Fonction Publique à s’associer à la journée de mobilisation inter-professionnelle du 19 mars. Face à la gravité de la situation, exacerbée dans nos ministères soumis encore plus que les autres aux coupes sombres et aux restructurations/externalisations, ces mêmes organisations ont pris leurs responsabilités en adoptant un appel commun propre au MTES/MCTRCT (à retrouver ICI), et ont déposé un préavis de grève commun auprès des ministres.

L’issue de la bataille à conduire à compter du 19 mars, et ce au moins jusqu’à l’été, repose sur notre capacité à gripper cette machine infernale qui n’a qu’un objectif : nous faire vivre le même sort qu’à France Telecom 25 ans après … les moyens d’accompagnement du plan social en moins !

Vous n’y croyez pas? Le gouvernement a déjà programmé votre démission « volontaire » (en savoir plus ICI).

Aussi, nous vous invitons à vous rapprocher de vos représentants locaux pour participer aux actions programmées le 19 mars.

Non le match n’est pas joué ! L’empressement de l’exécutif à passer en force montre bien sa fébrilité sur le moyen terme.

Mais une fois joué, il n’y aura pas de match retour … juste les prolongations sur les retraites ! Hors de question de rester spectateurs !