Qui sommes-nous? > Animation et action syndicales > Tous unis dans l'action ! > Jean-Claude MAILLY soutient les ingénieurs dans leur mouvement de protestation

Jean-Claude MAILLY soutient les ingénieurs dans leur mouvement de protestation

P1241624_tres_tres_petit Chers camarades,

Toute l’organisation FORCE OUVRIERE partage entièrement votre lutte contre la RGPP et les conséquences désastreuses que ses mesures entraînent pour les missions de service public et pour les conditions de travail des fonctionnaires et des agents publics, et plus globalement pour notre République.

Depuis 2007, FORCE OUVRIERE est claire dans ses messages et son combat contre la RGPP dont nous demandons l’arrêt et le retrait de l’ensemble des mesures, aussi bien structurelles que celles concernant les personnels publics.

Pour FORCE OUVRIERE, la suppression de la technique, de la recherche et de l’innovation dans la Fonction Publique serait une aberration. La qualité des services publics, leurs compétences respectives, leurs équipements et leur opérabilité territoriale, administrative, technique ou de contrôle, constituent des atouts d’attractivité et de création d’emplois pour toute l’économie française. La recherche, l’innovation et l’ingénierie publiques aident au développement de tout le territoire et de tous les secteurs privés.

Ces missions publiques sont néanmoins anéanties une à une par les mesures de la RGPP au motif totalement mensonger qu’elles seraient sur des champs concurrentiels et un frein au développement du secteur privé. C’est en réalité l’inverse, l’intervention publique aide au développement économique et, en France, un investissement public génère plus de cinquante développements privés à terme ! En asséchant ces actions publiques, la RGPP détruit des capacités de création d’emplois dans le privé.

Oui, nous sommes persuadés à FORCE OUVRIERE qu’une ingénierie publique territoriale et scientifique est indispensable pour un bon fonctionnement des services publics et plus largement pour la bonne mise en œuvre des principes et valeurs républicains.

Notre pays et au-delà même l’Europe ont besoin d’ingénieurs tels que vous pour affronter les difficultés de toutes sortes, trouver les réponses innovantes pour que notre pays continue à tenir son rang sans sacrifier son volet social et les conditions de travail de ses salariés, dans le public comme dans le privé.

C’est pourquoi, l’administration ne doit pas vous enfermer dans un cadre de fusion des corps sclérosant vos compétences, vos statuts, vos gestions, vos écoles de formation et vos parcours professionnels. Elle prendrait le risque de pénaliser la Nation toute entière.
Elle ne peut pas réformer vos conditions de travail de manière autiste, sans vous écouter, sans entendre vos revendications, sans y apporter de réponse en les prenant en compte.

Un statut ambitieux, intégré pleinement au statut général de la Fonction Publique, adapté à la diversité des ingénieurs qui composent vos corps et vos rangs peut et doit être mis en œuvre selon vos préconisations.

Aujourd’hui, 10 000 ingénieurs de l’Etat résistent contre les injonctions absurdes de la RGPP, parce qu’ils croient en leurs missions de service public, et savent qu’ils peuvent contribuer efficacement à l’aménagement et au développement durable de notre pays, pour peu qu’on leur en donne l’occasion et les moyens. Vous avez raison de le penser, vous avez raison de vous battre pour vos droits et votre avenir !

Soyez fiers de ce combat et de vos revendications car elles dépassent largement vos intérêts collectifs catégoriels. A travers vos revendications, c’est le service public républicain, technique et territorial, scientifique et technique que vous défendez, c’est le rôle d’un Etat solidaire, prestataire, partenaire et acteur que vous promouvez et c’est donc la République.

Je vous apporte tout le soutien de la confédération FORCE OUVRIERE dans votre combat !

Vive les syndicats FO d’ingénieurs publics, vive FORCE OUVRIERE.

Jean-Claude Mailly

Laisser un commentaire