L’agenda de Jean-Louis BORLOO

Suivre le ministre dans ses déplacements amène à se pencher sur son agenda : pas beaucoup de temps consacré à ses agents ou aux ITPE, mais pourtant que ferait-il sans eux ?!

Agenda ministériel du 1er semestre 2010 :

– Copenhague : penser à sauver la planète
– Biodiversité : penser à sauver les abeilles
– Pacte solidarité : penser à sauver ce qui reste de territoires ruraux
– Gel sur les routes : penser à acheter du sel
– Agence nature : penser à sauver les subventions de quelques ONG
– Croissance verte : penser à sauver les pots de peinture verte
– Loi des finances rectificative : penser à sauver les meubles
– RGPP2 : penser à sauver quelques agents
– Thon rouge : penser à sauver la mayonnaise et les marins pêcheurs

Mais le ministre d’Etat le sait-il ? il n’est pas seul pour assumer cette lourde tâche :

– Copenhague : sait-il que pour l’aider à « sauver la planète », des ITPE préparent ses dossiers?!
– biodiversité : sait-il que depuis la création des DIREN, les ITPE y sont majoritaires et oeuvrent à sa préservation bien plus sûrement que tous les grands discours ?!
– pacte solidarité : sait-il que depuis toujours, les ITPE ont contribué à l’aménagement du territoire et à sauver ce qui reste des territoires ruraux ?!
– agence nature : sait-il que les ITPE occupent des postes dans des services qui pourraient, si on leur en donnait les moyens, remplir cette mission bien mieux et à moindre coût qu’un organisme non contrôlable ?
– croissance verte : sait-il que tous les jours des ITPE oeuvrent pour des bâtiments durables, pour l’intermodalité dans les transports, pour la prévention des risques…
– loi des finances rectificative : sait-il que ce sont des ITPE qui préparent son argumentation, sait-il également que sans l’abnégation des ITPE qui assument bien malgré eux les réductions incessantes d’effectifs, il ne pourrait plus appliquer ses politiques ?!
– RGPP2 : sait-il que sans les ITPE, et quoi qu’ils en pensent, il n’aurait pu réussir aucune de ses réformes et réorganisations passées, présentes et à venir ?!

Il ne le sait pas ou les gens qui l’entourent le poussent à l’ignorer !

Il se fait ainsi le chantre de l’ouverture sociale et de l’égalité des chances mais il est oublieux de son premier devoir qui est d’appliquer ces principes à l’intérieur de son ministère!

Pour le lui rappeler, tous à Paris le 29 juin !

Laisser un commentaire


Documents liés