L’appel du 29 juin

Depuis plus de quarante ans, le corps des ITPE ne s’était pas trouvé confronté à un événement tel que la fusion qui se prépare.

Alors, le contexte général était favorable : croissance économique, politique de reconstruction, droits sociaux avérés. Le ministère de l’Equipement, tout neuf, regorgeait de projets et d’initiatives.
Aujourd’hui, la fusion annoncée est celle de tous les dangers pour notre corps. Le contexte est défavorable sur tous les points : crise économique, politique de rigueur, absence de croissance ou de projet national, destruction de droits sociaux en série.

Les signes annonciateurs des décisions à venir sont déjà visibles depuis plusieurs années : attaques récurrentes sur notre mode de gestion, sur notre positionnement, sur notre statut, sur notre école.

Pourtant, nous avons toujours été des cadres responsables, respectueux de notre administration, favorables aux réformes, soucieux d’accompagner le changement. Nous avons élaboré et porté avec zèle et loyauté les politiques publiques de notre ministère.

Mais nos valeurs sont dénigrées, nos positions méprisées, notre place convoitée. Nous n’avons plus droit au chapitre, nos instances paritaires ne sont plus respectées, les ITPE ne sont plus écoutés. Les engagements ne sont plus tenus. La confiance n’existe plus. Le pacte moral qui nous reliait à notre ministère est rompu.

Nous devons maintenant prendre nos responsabilités, vis à vis de notre organisation, des agents du ministère, des valeurs qui sont les nôtres.

Le 29 juin, nous devons demander à notre administration de mette un terme à la frénésie destructrice de valeurs et de missions qui s’est emparée d’elle depuis quelques années. Nous devons faire entendre nos voix et celles de nos agents, qui aspirent à un véritable engagement pour le service public, un vrai respect des femmes et des hommes qui composent notre ministère.

Aussi, le SNITPECT-FO lance cet appel auprès des ITPE :

Nous devons reconstruire et proposer un nouveau contrat moral entre les ITPE et leur administration. En ce jour éminemment républicain, nous axerons notre appel autour de trois valeurs républicaines :

LA LIBERTE : de construire des parcours professionnels riches de sens et de compétences, de choisir métiers, lieux et services lors des parcours professionnels, dans le respect d’une charte de gestion reconnue.


L’EGALITE :
de traitement, garantie par un statut à la hauteur de nos ambitions, une CAP forte et écoutée, un dialogue social respectueux des règles établies, des décisions prises en transparence.

LA FRATERNITE : un groupe d’ingénieurs des TPE unis autour de valeurs de service public et de projets partagés, de compétences reconnues. Un groupe constitué librement en réseaux

Tous les ITPE entrent en résistance le 29 juin pour faire valoir leurs droits et leur revendication d’un nouveau contrat moral !

Laisser un commentaire


Documents liés