Qui sommes-nous? > Animation et action syndicales > Tous unis dans l'action ! > Le nouveau SG du ministère, Jean-François MONTEILS, rencontre le SNITPECT-FO lors de sa visite à la DREAL Centre et la DDT du Loir et Cher

Le nouveau SG du ministère, Jean-François MONTEILS, rencontre le SNITPECT-FO lors de sa visite à la DREAL Centre et la DDT du Loir et Cher

Les représentants SNITPECT-FO de la région Centre ont été reçus par le nouveau secrétaire général du ministère, aux côtés des autres organisations syndicales. Ils lui ont remis une lettre ouverte. A lire ici.

Lettre ouverte des Ingénieurs des TPE de la région Centre
au Secrétaire Général du MEEDDM

Visite de la DREAL Centre et de la DDT 41
_ Le 1er octobre 2010

Monsieur le Secrétaire Général,

Les ingénieurs des Travaux Publics de l’Etat sont présents dans la quasi totalité des services du ministère (DREAL, DIRM, CETE, AC, DDT, DIR, SN…) et à tous les niveaux de fonction : de l’encadrement de premier niveau aux emplois de direction.

Ces mêmes ingénieurs étaient 1500 ingénieurs dans la rue à Paris, le 29 juin 2010, 500 d’entre eux ayant par ailleurs exprimé un soutien écrit …. Soit au total 2000 ingénieurs déterminés pour montrer publiquement leur colère et leurs frustrations.

Mais pourquoi ?

Des services dévastés par le mode de management mis en œuvre et la suppression des moyens humains et financiers ;

Un dysfonctionnement et un malaise au sein des directions départementales et régionales reconnus par tous, exprimés dans le courrier du groupement des DREAL en date du 1er juillet, ou lors du séminaire des DDT le 21 septembre ;

Des réorganisations successives sans aucune feuille de route ;

Des missions d’ingénierie abandonnées brutalement et sans réflexion préalable, tel que dénoncé dans le récent rapport du Sénateur Daudigny ;

Le désintérêt porté au réseau scientifique et technique ;

Le dénigrement des ingénieurs des travaux publics de l’Etat, alors qu’ils déroulent des carrières de cadre de 1er et 3ème niveau de fonction dans des domaines de compétences riches et diversifiés ;

Le refus à l’accès à un statut reconnaissant enfin leur positionnement spécifique de catégorie A/A+ ;

Une réunion interministérielle promise depuis avril et qui se fait encore attendre …..

Depuis …..

Des interpellations directes auprès de notre Ministre, lors de ses déplacements : Strasbourg, Paris, Orléans, …

Une interpellation directe auprès de la Secrétaire d’État à l’Écologie à Marseille, ….

Le tout par des ingénieurs déterminés à expliquer leur colère et leurs frustrations.

Quelques signes qui doivent être concrétisés …..

Des réunions de travail programmées avec la DRH, sur la gestion des ITPE ;

Le soutien des ministres du MEEDDM et du MAAP, dans leur courrier au 1er Ministre du 1er juillet, qui insistent sur la nécessité d’un statut rénové.

Mais ça ne nous suffit pas …..

Nous comptons sur votre soutien pour :

Défendre en interministériel l’ensemble des agents et services portant les politiques du MEEDDM, ainsi que leurs missions indispensables pour porter les enjeux de développement et d’aménagement durable au plus près des territoires

Promouvoir un juste équilibre et une complémentarité entre les différents échelons portant les politiques du MEEDDM

Reconnaître que les ITPE sont bel et bien au rendez-vous pour mettre leurs compétences diversifiées au service des politiques portées par notre ministère.

Porter et défendre les légitimes revendications statutaires exigées par les 1500 ITPE dans la rue le 29 juin dernier.

Mettre en place les évolutions légitimes de la gestion des ITPE : principalat, promotions

Assurer la mise en œuvre des augmentations indemnitaires avec comme première étape la réparation dès 2010 de l’injustice subie sur la Prime de Service et de Rendement

Appuyer la demande de réunion interministérielle tant attendue en matière statutaire

Laisser un commentaire