Qui sommes-nous? > Animation et action syndicales > Tous unis dans l'action ! > NKM interpellée par les ITPE à Bordeaux !

NKM interpellée par les ITPE à Bordeaux !

Échange avec un conseiller technique, entrevue avec la ministre devant les journalistes, tract spécifique… Nos messages sur la fusion sont passés !Cette interpellation vise à alerter notre ministre sur les difficultés
rencontrées :
– Après un Grenelle pourtant prometteur, le développement durable a été
relégué au dernier rang des priorités
– Le ministère semble sans stratégie, les restructurations s’enchaînent
dans le plus grand désordre
– Le projet de fusion des corps d’ingénieurs porté par le MEDDTL avec
une déplorable concertation et l’absence de prise en compte de nos
revendications inquiète et nous mobilise

Nous attendons des réponses sur la place de l’ingénierie et des
ingénieurs au sein du ministère dans un contexte où les réorganisations
et les suppressions de pans entiers de services et de missions se
succèdent, ainsi qu’un rétablissement du dialogue social.

Une manifestation nationale et intersyndicale est par ailleurs prévue à
Paris le 9 février.

Un communiqué de presse a été diffusé, ainsi qu’un tract.
DSC02063_petit

Le récit de l’interpellation :

Après une bonne préparation de notre action (appel RG, pref, et DREAL),
une délégation du SNITPECT-FO Aquitaine se rend au palais des congrès de bordeaux pour essayer d’interpeller la Ministre du MEDDTL, NKM, qui
allait ouvrir cette manifestation sur les risques naturels.

Nous avions été prévenus la veille que nous serions reçus par un
conseiller technique et malheureusement pas directement par notre
ministre, mais bon nous avions mis un pied dans la place.

Dés notre arrivée nous sommes pris en charge par le service de sécurité
qui nous confirme la réunion avec un conseiller de NKM dans un des salons du
palais des congrès, mais s’oppose fermement à tout contact avec la ministre.

Nous sommes donc reçus par Antoine Cordier (conseiller technique) qui nous prévient qu’il
ne connaît pas bien le dossier mais qu’il relatera nos propos ainsi que
le tract joint à ce message à NKM.

La réunion a duré environ 1/2h où
nous avons expliqué notre colère devant le manque d’ambition du projet
de fusion proposé par l’administration et surtout l’absence de dialogue
avec les organisations syndicales. Nous lui avons exposé point par point (réf fusion info n°3)
ce qui nous oppose à ce projet et lui avons rappelé pour conclure que
les ingénieurs des 4 corps organiseraient une grande manifestation le 9
février en intersyndicale.

En retournant sur le parvis du palais des congrés, j’ai plusieurs fois
proposé au conseiller de rencontrer brièvement la ministre, le service de
sécurité nous a répété que cela était impossible, contraire au
protocole, sauf que 5 minutes plus tard, le conseiller est revenu vers nous et
nous a fait signe de le suivre.

Et
comme nous l’espérions, il nous a annoncé que nous pourrions voir la
ministre très brièvement à la fin de son discours et après sa rencontre
avec les journalistes. Après quelques minutes d’attente, NKM est venue
nous saluer directement (rien que nous) avant sa passe d’armes avec les
journalistes, ce qui nous a pris un peu de court. Pendant
qu’elle nous serrait la main elle a demandé à son conseiller de lui faire plus
tard une synthèse de notre rencontre.

Espérons que le message soit passé et surtout que NKM prenne enfin en main le dossier…

Voici le tract spécifique qui a été diffusé :Tract NKM Bordeaux

Laisser un commentaire