Lettre du SG n°213

La réforme statutaire du corps des ITPE à nouveau absente de l’ordre du jour du CTPM ne pourra être mise en œuvre en 2004. En utilisant leur droit d’évocation et par une manifestation sans précédent auprès du Premier ministre, les ITPE exigent un arbitrage immédiat dans le sens négocié.

Laisser un commentaire


Documents liés