Promotions IRGS

à ICTPE

Le dispositif de l’IRGS permet la nomination d’un IDTPE sur l’emploi fonctionnel d’ingénieur en chef de 2nd groupe (ICTPE 2), 6 mois avant son départ en retraite.

Cette nomination est examinée lors de la CAP « promotion à ICTPE » précédant l’année de l’avancement. En pratique, il faut donc déposer sa candidature en mai de l’année N pour un passage en CAP de décembre, pour une nomination au plus tôt le 1er janvier N+1 et un départ en retraite entre le 1er juillet N+1 et le 30 juin N+2.

Pour que le dossier soit retenu, il faut que l’agent soit proposé par son service et qu’il joigne une lettre d’engagement à partir à la retraite à la date qu’il aura fixée.

Il faut également que le poste de l’agent soit éligible à l’emploi fonctionnel d’ingénieur en chef, selon la liste arrêtée par le ministère employeur. Malheureusement, certains ministères n’ont pas encore sorti leur arrêté listant ces emplois, ce qui bloque la promotion de nos camarades.

De même, les camarades en position de détachement ne peuvent pas bénéficier de l’accès à l’emploi fonctionnel car on ne peut pas être « détaché deux fois », à savoir dans un organisme et sur un emploi fonctionnel.

Seule l’obtention de la transformation de l’emploi fonctionnel en 3ème grade permettra de résoudre cette difficulté !

à IDTPE

La promotion des ITPE à IDTPE en fin de carrière se fait désormais par le biais du principalat : jusqu’à 4 ans avant la retraite et de manière généralisée pour le principalat normal ou court, jusqu’à 8 ans avant la retraite et sur proposition pour le principalat long.

Toutefois, le dispositif de l’IRGS, qui permet la promotion à IDTPE 6 mois avant le départ en retraite, a été conservé à disposition des agents qui n’auraient pas demandé leur principalat (retraite anticipée, oubli, …).

Cette promotion est examinée lors de la CAP « promotion à IDTPE » précédant l’année de l’avancement. En pratique, il faut donc déposer sa candidature en mai de l’année N pour un passage en CAP de novembre, pour une promotion au plus tôt le 1er janvier N+1 et un départ en retraite entre le 1er juillet N+1 et le 30 juin N+2.

Pour que le dossier soit retenu, il faut que l’agent joigne une lettre d’engagement à partir à la retraite à la date qu’il aura fixée.

Laisser un commentaire