Domaines d'activités > Fonction Publique > Réformes des services publics > Action Publique 2022 > Action Publique 2022 : Lettre ouverte de FO aux ministres

Action Publique 2022 : Lettre ouverte de FO aux ministres

La résistance s’organise face à « Action Publique 2022 » : après le CEREMA au salon des maires, puis lors de l’envahissement du CA, les établissements publics de l’IGN et de Météo France ont rejoint le mouvement le 12 décembre, alors que le ministre d’Etat, Nicolas HULOT, animait le sommet international pour le climat.

Les DIR sont également entrées dans la résistance lors de la clôture des assises de la mobilité le 13 décembre.

Retrouve le communiqué complet de FO « La résistance s’organise ».

En complément, FO a décidé d’envoyer une lettre ouverte aux ministres Nicolas HULOT, Elisabeth BORNE et Jacques MEZARD, ci-dessous, pour les forcer à sortir de l’ombre et à assumer leurs positions.

 

Votre gouvernement se targue de la transparence…
…qu’avez-vous à cacher ?

 

Madame et Messieurs les ministres,

Le 29 juin 2017, à l’occasion de la première et seule rencontre bilatérale avec notre organisation, vous vous étiez engagés à nous recevoir « à l’automne » pour faire
un point sur les sujets sociaux de vos ministères.

Sans aucune perspective de suite donnée à cet engagement, FORCE OUVRIÈRE a sollicité, par courrier du 16 novembre, une audience afin de connaître sans attendre les orientations que vous comptiez porter quant à l’avenir des missions, services, établissements et personnels de votre ministère ou portant vos politiques en interministériel dans le cadre d’ « Action publique 2022 ».

Par courrier en date du 8 décembre, la cheffe de cabinet du MTES botte en touche et
nous renvoie vers la Secrétaire générale de vos ministères. Par la présente lettre ouverte, FORCE OUVRIÈRE, première organisation au sein de vos ministères, pointe là une inacceptable absence de courage politique, alors que les décisions issues d’ « Action publique 2022 » sont susceptibles de porter une atteinte historique et majeure à nos missions, nos emplois, nos services et nos établissements.

Les agents de vos ministères attendent de leurs ministres de réellement « défendre la boutique » – et ils en doutent au vu du traitement déjà subi par certains établissements et des orientations connues dans certains domaines majeurs – et d’avoir le courage d’assumer les propositions qu’ils sont appelés à porter au Premier ministre d’ici la fin de l’année.

NON
FORCE OUVRIÈRE n’accepte pas que vous vous réfugiez derrière
l’administration pour vous exonérer de vos responsabilités.

NON
FORCE OUVRIÈRE ne s’inscrira pas dans cette pseudo
concertation avec la seule Secrétaire générale.

OUI
FORCE OUVRIÈRE exige un rendez-vous à votre niveau et la communication des propositions concrètes que vous projetez de porter au Premier ministre dans le cadre d' »Action Publique 2022″ !!!