Employeurs > Ministère de l'Ecologie > Conditions de travail > temps de travail - congés - absences > Une charte des temps au MEDDE… ou une remise en cause des temps de travail ?

Une charte des temps au MEDDE… ou une remise en cause des temps de travail ?

Les velléités gouvernementales à remettre en cause les 35 heures font l’objet d’un débat où chacun y va de sa petite phrase, avec ses gros sabots (comme Emmanuel Macron au Congrès du MEDEF) ou de façon plus sibylline (comme à l’’Élysée lors de la conférence de presse du Président de la République).

Est-ce volontairement ou inconsciemment, toujours est-il que nous avons participé, le 8 septembre 2015, à une réunion du Comité de suivi de la Charte sur l’égalité professionnelle aux MEDDE/MLETR où, sous une apparence bienveillante, l’administration remettait en cause un certain nombre de garanties issues des textes relatifs à l’Aménagement et Réduction du Temps de Travail … plutôt que de concourir à l’amélioration annoncée des conditions de travail.

Au moment où se préparent des plans sociaux qui ne disent pas leur nom dans les services (Réforme territoriale), au moment où des négociations salariales excluent la revalorisation de la valeur du point d’indice (projet d’accord PPCR), des discussions engagées dans le cadre de la Charte des temps devraient-elles contribuer à remettre en cause les temps de travail ?

C’est une question à laquelle Force Ouvrière n’a pas hésité à répondre : retrouve  notre compte-rendu et les dangers que, dans ce cadre, l’administration voudrait nous amener à accompagner !


Documents liés