Perceptives RH 2013

Plus de 10 000 agents seront contraints de quitter leur poste dans les trois ans à venir et changeront même, dans la majorité des cas, de résidence administrative !Ils se verront imposer des postes à moindre responsabilité et donc à -beaucoup- moindre rémunération (avec la perte de l’emploi fonctionnel, pour ceux qui en bénéficient et/ou les effets dévastateurs de la PFR pour ceux qui y seront assujettis).

Sans compter que ces mutations (contraintes) gageront le plus souvent leurs perspectives d’évolution de carrière ultérieure.

Face à cette situation, qu’elle a engendrée, l’administration annonce se battre auprès de la Fonction Publique pour obtenir la publication d’un décret « maintien de la rémunération » pour ces agents. Maintien forcément provisoire…

La DRH a longtemps caché ce plan et ce n’est que sous la pression qu’elle a accepté de le présenter aux syndicats. Mais en nous demandant de ne pas le diffuser aux agents…

Conscients de nos responsabilités, conscients des effets ravageurs et destructeurs de ce plan, nous n’acceptons les injonctions de l’administration.

Vous trouverez donc, ci-contre à gauche :

-* une présentation « arrachée » à l’administration de ce plan «Perspectives Ravages Humains 2013».

-* le compte-rendu d’une réunion qui s’est tenue, le 8 décembre, sur la réorganisation du réseau d’ingénierie aéroportuaire ; c’est la première illustration des conditions dans lesquelles l’administration organise les premiers redéploiements d’agents dont les postes seront supprimés (il s’agit là de bases aériennes dont la fermeture est programmée en 2011 et 2012).

Laisser un commentaire