Carrières > Rémunérations > Régimes indemnitaires - PSR - ISS > Avec le SNI, j’exige le versement des primes dues aux ITPE : je signe la pétition !

Avec le SNI, j’exige le versement des primes dues aux ITPE : je signe la pétition !

La DRH s’est rendue coupable d’un véritable vol caractérisé sur l’ISS due aux ITPE au titre de 2019. En effet, après avoir mis en place des conditions opaques de gestion, en supprimant les commissions indemnitaires, le MTE a délibérément fait le choix de ne pas augmenter près de 750 ITPE, en n’atteignant pas (et de loin!) la moyenne-cible pour les coefficients individuels ISS.

Cette situation sans précédent représente une nouvelle rupture du contrat social, qui appelle une réponse ferme du corps des ITPE !

Si elle touche majoritairement les ITPE au premier niveau de grade, dont plus de 20 % sont maintenus au plus faible coefficient, il s’agit bien d’une attaque contre l’ensemble du corps. Non seulement la moyenne cible IDTPE, ITPEHC et ICTPE n’est pas non plus atteinte, mais le choix de l’administration met en porte-à-faux les managers qui devront expliquer aux ITPE du premier niveau pourquoi leur CMI n’a pas été augmenté alors que de très grandes marges existent !

Face à à une perte de pouvoir d’achat continue depuis 15 ans, il est inadmissible que l’administration n’utilise pas l’ensemble de ses crédits pourtant budgétisés ! Si cela ne représente qu’une goutte d’eau pour le ministère (0,02 % seulement de la masse salariale), cela constitue un manque à gagner individuel d’environ 600€ par ITPE.

  • Parce que je suis directement concerné.e,
  • Parce que je suis solidaire envers mes collègues lésé.e.s,
  • Parce que je refuse d’assumer les choix indéfendables de l’administration,
  • Parce que je souhaite le retour de la transparence sur l’attribution des primes,

Je signe la pétition en ligne pour demander, avec le SNI :

  • la mise en place d’un régime indemnitaire revalorisé, versé en année courante et lié au grade,

et, dès maintenant et sans délai :

  • l’arrêt immédiat des forfaitures de l’administration qui spolie les ingénieurs portant les politiques publiques du ministère, notamment les ITPE en début de carrière,
  • le rattrapage des sommes confisquées aux ITPE depuis 2017, alors que des crédits de masse salariale considérables sont restitués année après année,
  • le rétablissement de la transparence du processus d’attribution des primes et de la concertation avec mes représentants à tous les niveaux.

Pour plus d’informations, consulte nos analyses sous forme d’infographies et contacte tes correspondants locaux du SNITPECT-FO, dans ta section ou dans ton service.


Documents liés